lundi 16 mai 2016

Ringarde, la randonneuse ?

Réalisation de Noble cycles

J'aime la provocation, surtout lorsqu'elle n'est pas vaine, mais constructive. Depuis quelques années j'assiste à la naissance d'artisans du cycle. Jamais je n'aurai imaginé un tel engouement, une telle prise de risque aussi. Mais pourtant les signes ne trompent pas. De plus en plus de..., comment pourrions nous les qualifier, de dingues, de doux rêveurs, sautent le pas et consacrent leur activité professionnelle à la fabrication de vélos sur mesure. Mais pourquoi ? Non pas pour concurrencer les mastodontes du secteur, mais pour apporter une offre, un choix tout autre. Cela me fait frissonner rien que d'en parler. Je suis extrêmement heureux de cet état de fait. Il y en assez de la standardisation. L'amoureux du cycle avait besoin d'autre chose. Une bicyclette, mais pas n'importe laquelle. En face de ces artisans, il y a une attente, une demande, et c'est très bien ainsi. Cela prouve également que l'homme, la femme, n'ont pas oubliés que le plaisir ce n'est pas que d'avoir le dernier téléphone à la mode, ou bien le sac à main tellement hors de prix qu'ils doivent manger des pâtes pendant des mois pour pouvoir se l'offrir. D'autres ont fait le choix de manger des pâtes, mais non pas pour se priver, mais pour gagner en liberté. Une liberté qui a un prix, mais quand on tutoie le beau, le sur mesure, l'artisanal, l'intemporel, est-ce vraiment cher ? 
A chacun ses priorités au final, je ne porte pas de jugement, simplement le fruit d'une réflexion qui j'espère vous fera réagir.
Randonneuse et photographie Cycles Victoire

Je vous laisse rêver à ces belles machines, très, dans l'air du temps. 
www.noblecycles.be 
www.victoire-cycles.com 

1 commentaire: